Former les formateurs et sensibiliser les jeunes apprentis : une évidence pour le centre de formation de l’Institut des Ressources Industrielles

Chaque année le Centre de Formation des Apprentis de l’Industrie de L’institut de Ressources Industrielles accueille 300 à 400 nouveaux apprentis en CAP, Bac Pro ou BTS.

En 2015, dès la rentrée, tous ont été sensibilisés à une nouvelle thématique : la prise en compte du handicap ! C’est la mallette KESKI Handicap qui a servi de support à cette nouvelle étape pédagogique.

 

Le préalable à la sensibilisation au handicap : la formation des formateurs

logo_web-iriTous les formateurs du CFAI ont été immergés dans la problématique Handicap lors d’une journée de formation/sensibilisation à travers le jeu KESKI Handicap. L’objectif était de leur permettre de démultiplier cette sensibilisation auprès des nouveaux apprentis et d’être un relais d’information pour tous les apprentis du Centre.

Audrey Graziano, formatrice au centre, est l’animatrice H+ du centre de formation. Elle a été formée au jeu comme tous les autres formateurs et a également pour mission d’être un soutien auprès de ses collègues dans le cadre de la sensibilisation au handicap. Elle explique « Les formateurs ne sont pas des spécialistes de la question du handicap ; nous avons tous des freins, il faut commencer par les reconnaître pour les lever et aller plus loin. Le jeu KESKI est un support qui permet d’introduire la thématique du handicap… mais pour aller plus loin il faut aller au-delà du jeu et entrer dans le dialogue ».

 

La sensibilisation des jeunes par le jeu et la discussion

Les jeunes qui ont intégré le centre cette année ont tous été formés pendant 2h par leurs formateurs à la rentrée. Les réactions ont été très positives, d’autant plus lorsque le jeu a servi de support et d’amorce à la discussion.

keski_plateau_handicap-jeunesse« Sortir du cadre, leur montrer notre intérêt et notre préoccupation pour ce sujet, cela aide beaucoup les jeunes à donner leurs réactions, à s’ouvrir et à mieux comprendre et accepter la différence que peut constituer un handicap. Dans certains cas, cela les a aidés à nous faire part de leurs difficultés ou de leur propre handicap. » précise Audrey Graziano.

Cette action sera poursuivie à la rentrée prochaine et d’autres actions sont déjà prévues cette année : des piqûres de rappel régulières apportées par les formateurs auprès des apprentis, une semaine handisport…

« Finalement on se rend compte qu’il n’y a pas besoin d’être expert pour parler d’un sujet de vivre ensemble. Un support tel que le jeu peut permettre d’entrer dans le vif du sujet et ensuite provoquer l’échange de point de vue et l’ouverture » conclut Audrey Graziano.

 

La généralisation de la sensibilisation au handicap est une donnée clé pour KESKI. Nous nous félicitons que nos supports puissent ouvrir tous les possibles au sein des organisations avec lesquelles nous travaillons pour construire ainsi une société plus inclusive.

 

Un grand merci à Audrey GRAZIANO, Animatrice H+ au sein du CFAI de l’AFPM, pour son témoignage.